Impactés du TER : « Il y a blocage dans les négociations et c’est fait à dessein par l’APIX qui représente l’État dans ce processus car elle refuse de traiter les dossiers. » (Ibrahima Ciss, coord.)


Le Collectif National des impactés du Train Express Régional s’est réuni ce 29 octobre à l’hôtel de ville de Rufisque. Une occasion pour les responsables dudit collectif de dresser l’état des indemnisations après plusieurs mois de négociations entamés avec l’État du Sénégal représenté par l’APIX et la BAD.  

Selon le coordinateur, « on est là pour éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale, sur la médiation qui s’était engagée depuis février 2020. C’est un processus qu’on avait engagé ensemble, mais on a constaté une mauvaise foi de la part de l’APIX qui est notre interlocutrice. Le protocole a été signé et le processus a été enclenché. Les négociations s'articulent autour de 7 points bien définis. 
Pour les négociations concernant les indemnisations, on s’est mis d'accord sur la résolution au cas par cas … »  

Les personnes affectées par le Projet (pap) ont toutes livré leurs dossiers. Un manuel de 6.000 pages, bien révisés, a été finalement réalisé et livré à l’Apix qui annonce par la suite que c’est trop volumineux. À défaut de personnel, l’agence annonce que les  2.000 dossiers restants sur les plus de 16.000 qui existaient au préalable, ne peuvent pas être traités. Nous fait savoir le coordinateur dudit collectif, très remonté contre cette annonce de l’APIX, la maîtresse d’ouvrage, qui freine ainsi tous les efforts qui ont été faits depuis le début des négociations.

« C’est un bilan d’étape que l’on fait pour l’opinion nationale et internationale pour qu’ils sachent, il y a blocage dans les négociations et le blocages est fait à dessein par l’APIX qui représente l’État dans ce processus, car elle refuse de traiter les dossiers. Elle montre sa mauvaise volonté car dans une dictée s'il y a trop de fautes cela veut dire que l’élève est trop nul. Ils n’ont pas la volonté de régler ce problème… », a-t-il fustigé au moment où le démarrage effectif du TER est prévu au mois de décembre prochain…          
Samedi 30 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :