HOMOSEXUALITÉ / Isma Dioum se demande pourquoi l’opposition aime agiter ce débat à chaque veille d’élections.


À Touba - Darou Rahmane pour les besoins de la campagne électorale, Isma Dioum a abordé le débat sur la criminalisation de l’homosexualité. Le conseiller spécial du Chef de l’État estime qu’il est entretenu par l’opposition qui cherche à embobiner les populations. « Il ne s’agit pas de répondre à des politiciens en perte de vitesse. Macky Sall est le seul chef d’État Africain à s’opposer publiquement à la légalisation de l’homosexualité. Il l’a dit devant Obama et devant le premier ministre Canadien. »

Il poursuit : « Je ne comprends pas pourquoi à la veille de chaque élection, des politiciens se réfugient derrière une prétendue promotion de l’homosexualité pour appeler à voter contre notre régime. Pourtant les colporteurs de ces rumeurs mal fondées sont toujours battus à plate couture. L’homosexualité ne sera jamais légalisée au Sénégal et des peines sévères sont prévues. Ce que l’Assemblée Nationale prend comme décision n’engage pas l’exécutif. » Il accusera Cheikh Mbacké Bara Dolly d’avoir soulevé cette polémique insensée avant de lui demander d’arrêter sa manigance...
Jeudi 13 Janvier 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :