Focus sur le "Thiéré Tamkharite" : L'avis d'un coach Diététicien/Nutritionniste

Il est constaté que les sénégalais ont une habitude alimentaire très déséquilibrée. En effet, les repas locaux sont caractérisés par l'excès de trois (3) composants que sont le gras, le sucre et le sel. Des éléments dont l’abus entraîne des problèmes de santé aux consommateurs. Ainsi, en prévision de la célébration de la "Tamkharite" ou encore fête du couscous, dans un pays comme le Sénégal où les femmes ont un goût très prononcé pour l’art culinaire, on assiste à une certaine frénésie. Spécialement, pour ce qui est du mode de préparation du couscous appelé communément le "Thiéré Boombe".
Et pourtant le couscous de mil au naturel, renferme énormément de nutriments. En guise d'exemple, le coach Abdoulaye Bâ, Nutritionniste et diététicien, en cite quelques-uns, dont le calcium et le zinc qui participent au bon fonctionnement des os et de l'organisme. Concernant le "thiéré boombe", repas favori lors de la "Tamkharite", il en a fait une analyse profonde pour parler des vertus et des dangers.
Reportage...


Mercredi 26 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :