Escroquerie au préjudice de Djily Csb et autres : Le Douanier Nguirane Ndiaye risque 1 an de prison et une amende de 100 mille FCFA.

Le sous-officier des Douanes, Nguirane Ndiaye, en service au fret de l'aéroport international Blaise Diagne (Aibd), a comparu ce jeudi devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar, pour escroquerie, association de malfaiteurs, faux et usage de faux. Le soldat de l’économie risque 1 an de prison ferme. Il sera édifié le 26 novembre prochain.


Le soldat de l’économie a nié en partie les faits qui lui sont reprochés, tout en affirmant s'être porté garant pour son épouse. Mais, le réquisitoire du Parquet l’a enfoncé davantage. À la fin, le ministère public a requis 1 an de prison ferme et une amende de 100 000 FCFA. Alors que l’avocat de la défense, Me Ousseynou Gaye, a sollicité du tribunal la relaxe pure et simple.

L’épouse du douanier, Ndèye Fatou Kane, sous contrôle judiciaire, et un agent de Samsung devront aussi patienter jusqu’au 26 novembre prochain, pour être édifiés sur leur sort.

Dans cette affaire, l’homme d’affaire Djily Csb a subi le plus lourd préjudice : 73 millions Fcfa. Il a soutenu être victime de la dame Ndèye Fatou Kane. À la livraison de la marchandise, explique le représentant de Samsung au Sénégal, c’est Nguirane Ndiaye qui s’est présenté en tenue de douanier, avec une procuration de la société « Jamila Electronics », appartenant à son épouse.

Un chèque de garantie d’un montant de 50 750 000 FCFA, qui lui reviendra impayé pour défaut de provision, a été remis à Djily Ndongo (Csb). Ce dernier a déclaré sur procès-verbal (PV) que le douanier et sa femme lui avaient fait savoir qu’ils avaient gagné un marché de livraison de téléphones au profil des sociétés « Ara Service » et « Assistic » pour plusieurs dizaines de millions de Fcfa.

Deux copies de bons de commande d’un montant total de 73 500 000 FCFA lui ont été servies, en plus d’une copie de la carte professionnelle du sous-officier des Douanes, Nguirane Ndiaye, à titre de reconnaissance de dette. 

D’autres victimes ont perdu des dizaines de millions de francs CFA dans cette escroquerie, et beaucoup étaient des commerçants. Le PV d’enquête préliminaire renseigne que l’affaire a éclaté suite à une plainte des parties civiles que sont Djily Csb (Abdou Khadre Ndongo à l’état civil), Aly Dieng, Mouhamed El Hafedh Eljouri, Serigne Mbacké Sylla et Khady Diouf.
Vendredi 13 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :