Environnement et droits humains : Dakar, capitale de la réflexion aux défis urgents.

La 13ème session annuelle sur l’environnement et le droit international des droits de l’homme s’est ouverte, ce 19 septembre, à Dakar. Cette rencontre de deux (2) semaines vise à poser le débat lié à la dégradation environnementale touchant également au droit international pour des décisions hautement réfléchies par des experts venus de différentes organisations internationales. L’événement est conjointement organisé par la Fondation Friedrich Naumann, la Fondation René Cassin, l’Institut International des Droits de l'Homme (FRC), en partenariat avec l’ambassade de France au Sénégal, le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BRAO/HCDH), la Délégation de l’Union Européenne au Sénégal (DUE) et le Comité Sénégalais des Droits de l’Homme (CSDH).


« C’est un grand mérite de mettre ce sujet sur la table ici à Dakar pendant deux (2) semaines. C’est un sujet très haut de l’agenda du gouvernement par exemple la discussion que mènent l’Allemagne, la France et l’Union Européenne avec le gouvernement du Sénégal quant à une transition énergétique juste. Cela touche exactement le même sujet. Il faudrait agir par rapport aux questions climatiques et environnementales pour aussi préserver les droits de l’homme. Les actions des gouvernements dans le domaine des climats et de l’environnement sont urgentes et nécessaires et les gouvernements ont bien conscience de cette urgence », a déclaré lors de la cérémonie de lancement de la session, l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, Sonke Siemon.
 
L’Union Européenne pour sa part, entend s’engager pour davantage conscientiser la jeunesse sur les défis environnementaux et le renforcement des droits humains.
 
« C’est la jeunesse qui est porteuse de ces messages qui est l’ambassadrice de ces questions, c’est elle qu’il faut informer, sensibiliser et former pour qu’elle puisse se positionner de manière déterminante sur ces questions », a souligné la chargée des affaires de la délégation de l’UE au Sénégal, Harmonie Koutsivitis...
 
Lundi 19 Septembre 2022




Dans la même rubrique :