Dossier / La région de Saint-Louis sans gouverneur depuis trois mois : Les acteurs de la société civile tirent la sonnette d’alarme et interpellent le chef de l’État Macky Sall

Il a été relaté dans la presse, ces derniers jours, que la région de Saint-Louis est restée depuis presque trois mois sans gouverneur. Pour y voir plus clair, Dakaractu est allé à la rencontre des acteurs pour plus d’informations sur cette situation. Mais si l’on se fie à des sources de Dakaractu bien informées de la situation, le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, a quitté son poste de gouverneur de Saint-Louis depuis le lendemain de la formation du nouveau gouvernement. Gouvernement dans lequel il a hérité du poste de directeur de cabinet du ministère de l’intérieur, laissant derrière lui un vide administratif à Saint-Louis. Car jusque-là ce sont les adjoints au gouverneur qui assurent l'intérim. Ce que déplorent les acteurs de la société civile de la ville de Mame Coumba Bang.


 

 

« C’est une situation inconcevable et déplorable »

 

Pour Mame Latyr Fall, le Coordinateur du Forum Civil, Section Saint-Louis, il est inconcevable pour une région de rester pendant presque trois mois sans un gouverneur. Ce qui veut dire que les autorités doivent expliquer clairement aux populations ce qui serait à l’origine de cette affaire.

« Nous avons été surpris comme tout le monde, d’apprendre dans la presse que notre région, en l’occurrence  Saint-Louis, n’a pas de gouverneur depuis presque trois mois. Maintenant comme tout le monde est au courant de cette affaire, il faudrait que les autorités nous expliquent clairement cette affaire pour que les populations puissent comprendre pourquoi la région est restée quelques temps sans gouverneur. 

 

Et cela est non sans conséquence dans le fonctionnement des affaires publiques, forcément cela aura des impacts et des répercussions parce que si dans chaque région on y installe un gouverneur et deux adjoints administratifs, cela veut dire que le gouverneur joue un rôle capital dans le fonctionnement des affaires. C’est vrai qu’on peut nous servir de prétexte qu’il y a deux adjoints administratifs, mais cela peut être compréhensible pour une absence d’une semaine, mais pas une absence de trois mois. 

 

Le paradoxe encore à Saint-Louis, c’est qu’il n’y a qu’un seul adjoint au gouverneur. C’est une situation déplorable et c’est dans ce cadre qu’il faut comprendre la frustration de la population saint-louisienne, sur 14 régions du Sénégal, Saint-Louis reste la seule sans gouverneur depuis trois mois et c’est inconcevable », a souligné le membre de la société civile.

 

« Une région sans gouverneur c’est  comme un bateau sans navigateur »

 

Embouchant la même trompette que son prédécesseur, Zahir Fall, le coordinateur de la Plateforme Wallu Ndar, regrette ce qu’il considère comme une mauvaise image pour l’ancienne capitale de l’AOF. Zahir Fall dénonce également le mutisme des autorités, notamment le maire de la commune de Saint-Louis qui siège à chaque fois au conseil des ministres.

 

« C’est une situation qui indispose tout le monde. Je dirais même toute une région. Saint-Louis est une ville qui a joué un grand rôle dans l’histoire administrative du Sénégal. Je pense que ce n’est pas une bonne image pour la ville et cela ne reflète pas l’histoire de la région. C’est pourquoi je pense qu'il est plus qu'urgent qu’un gouverneur soit nommé pour la région. Car je pense qu'une région sans gouverneur c’est comme un bateau sans navigateur, c’est un pilotage à vue où on ne sait qui fait quoi et qui est qui. C’est pourquoi, nous osons espérer que nos plaidoiries seront entendues par le chef de l’État pour régler le plus rapidement possible cette situation qui à mon point de vue est anormale et déplorable.

 

Le gouverneur est la personne morale de la région, s’il est absent et qu’il n’y a pas un autre remplaçant officiellement nommé par décret, ce sont les adjoints qui assurent l’intérim. Et que vous savez qu’un intérimaire n’engage pas certaines responsabilités, il assure juste les affaires courantes qui ne sont pas trop urgentes. Et à côté, il y a des affaires hyper urgentes que seul le cachet du gouverneur peut valider. Donc l’absence du gouverneur peut susciter beaucoup de difficultés dans le fonctionnement des affaires et dans l’exécution de certaines tâches.  C’est déplorable à la fois irrespectueux de voir une région comme Saint-Louis rester depuis des mois sans gouverneur. C’est pourquoi, nous interpellons le ministre de Saint-Louis qui est également ministre de la République qui siège au conseil des ministres pour qu’il parle au chef de l’État et son collègue de l’intérieur pour trouver le plus rapidement possible un gouverneur pour la région de Saint-Louis », a précisé le coordinateur de la plateforme Wallu Ndar.

 

« Cela n’a pas d’impact encore moins de conséquences par rapport au fonctionnement du service public »

 

Cependant pour le président du Conseil communal de la jeunesse de Saint-Louis, Adama Kane Diallo, l’absence du gouverneur Alioune Aïdara Niang n’a aucun impact par rapport au fonctionnement du service public dans la région. La preuve pour Adama Kane Diallo, c’est que les adjoints au gouverneur assurent régulièrement la continuité du service, même si nos sources signalent également qu’il n’y a qu’un seul adjoint au gouverneur à Saint-Louis depuis quelque temps.

 

« C’est vrai que la région de Saint-Louis est restée depuis quelque temps sans gouverneur, car le gouverneur qui était ici est nommé directeur de cabinet du ministère de l’intérieur. Mais d’après mes informations, le président est dans cette logique de trouver un gouverneur pour Saint-Louis. Actuellement il y a deux adjoints qui assurent la continuité du service public donc cela n’aura pas d’impact ou encore de conséquences par rapport au fonctionnement des affaires publiques. La preuve, c’est vrai que le gouverneur est parti mais on ne le sent pas dans le fonctionnement des affaires. Seulement peu de  personnes sont aujourd'hui au courant du départ du gouverneur.  L’administration fonctionne tout bonnement.  

 

C’est le lieu de féliciter le gouverneur Alioune Aïdara Niang qui a fait un travail remarquable à Saint-Louis avant de rejoindre d’autres postes. Ceci étant dit, nous invitons le président de la république à pencher pour trouver un gouverneur pour la région pour plus d’efficacité dans l’exécution du service public », a souligné le président du conseil communal de la jeunesse.

 

Ce qui est loin d’être partagé par Mame Latyr Fall, le Coordinateur du Forum Civil Section Saint-Louis, et Zahir Fall de la Plateforme Wallu Ndar, qui estiment que les conséquences sont telles que la région connaît aujourd’hui des lenteurs dans l’exécution de certaines décisions.

 

Mame Latyr Fall de constater également que le vide est aussi noté au niveau du contrôleur régional financier. Ce qui fait que depuis quelques temps des retards sont notés dans le paiement des salaires des enseignants.   

« Aussi, le vide noté dans le poste du contrôleur financier a des conséquences pratiques. Car jusqu’à présent, on a connu des retards de salaire des enseignants le mois passé. On ne reconnaît plus ce pays. Le Sénégal, le pays où on a longtemps loué les pratiques administratives, se retrouve aujourd’hui dans ces situations proches du sabotage. Car tout le monde sait le rapport entre l’enseignant et son salaire et si aujourd’hui ils tardent à percevoir leurs salaires et on nous sert cet argument aussi bas que le contrôleur financier est allé à la retraite et qu’on fait recours à Louga. C’est très grave dans un pays qui se respecte et c’est  déplorable. C’est pourquoi nous invitons l’État à régler cette situation définitivement tant sur le plan administratif que financier pour que tout revienne à la normale », souligne Mame Latyr Fall.

 

« Il n'y a pas de vide administratif, la question est très prise au sérieux par la hiérarchie »

 

Toutefois, selon une source très proche du dossier, avec qui Dakaractu est entré en contact, mais qui préfère garder l'anonymat, ce dossier est très pris au sérieux par la hiérarchie et dans les jours à venir le bon profil sera identifié pour remplacer le gouverneur Alioune Aïdara Niang. Notre source de rappeler également qu'il ne saurait jamais y avoir de vide administratif dans ce genre de situation. 

 

"Je peux vous assurer que la hiérarchie est en train de voir le profil qu'il faut mettre pour le (Alioune Aidara Niang) remplacer. Ce n'est pas quelque chose de nouveau dans l'administration territoriale. Il n'y a jamais eu de vide administratif dans ce genre de situation car il ne faut pas oublier que le gouverneur a deux adjoints à savoir l'adjoint aux affaires administratives et un adjoint au développement plus un préfet  du département et son adjoint. Donc, il y a une administration qui est bien là et qui fonctionne. Mais pour ce cas de figure, le gouverneur fait la navette entre Dakar et Saint-Louis pour régler les choses en attendant que quelqu'un soit nommé à sa place. Je rappelle que c'est un dossier que la hiérarchie suit très bien, maintenant la nomination d'une autorité obéit à  beaucoup de critères. Il y a forcément une étude de profil à faire pour identifier celui qui va être nommé à  ce poste", a soufflé notre source... 

Samedi 13 Février 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :