Diockel Gadiaga, 3ème adjoint au maire de Kaolack : " Tout ce qu'on a dit, c'est des contre-vérités... Je n'ai commis aucune faute ! "


C'est un adjoint au maire de la commune de Kaolack, très remonté, qui a fait face à la presse locale pour revenir sur le mandat d'amener dont il a fait l'objet dernièrement sur l'affaire dite du foncier de Kaolack. Balayant d'un revers de main, toutes les informations le concernant  qui ont été relayées par les médias, Diockel Gadiaga de préciser : " Le juge ne m'a pas placé sous mandat de dépôt.Tout ce qu'on a dit, c'est des contre-vérités. Il s'est passé que le juge a eu besoin de moi, comme tous les citoyens, et n'ayant pu m'avoir avec une convocation, il a envoyé un mandat d'amener; voilà ce qui s'est passé. Maintenant dans le fond, je voudrais vous rassurer car je n'ai commis aucune faute ", a-t-il martelé.

Interrogé sur la gestion du foncier de Kaolack et son degré d'implication, l'ancien secrétaire général de la coordination communale du parti socialiste de Kaolack, a répondu : " Moi je suis une icône à kaolack. Je suis opérateur économique et j'évolue dans beaucoup de secteurs tels l'agriculture, l'élevage, le transport etc. Et j'ai beaucoup fait pour Kaolack, depuis presque 50 ans. Je n'ai pas de budget, je n'ai pas de salaire et les autres qui s'agitent à Kaolack, c'est des gens qui ont des budgets de 50 à 120 milliards ou qui sont des députés qui ont deux à trois millions par mois. Il faut que les gens sachent que le maire de Kaolack, n'a jamais été Diockel Gadiaga et en plus être membre d'une commission ne veut pas dire président d'une commission. Le foncier, on le confie au maire. Donc, tout ce qu'on a dit sur mon dos, c'est des contre-vérités. Alors pas de compte à rendre pour le moment parce que je ne veux pas violer le secret de l'instruction. Le moment venu, mes avocats et moi, tiendrons un point de presse pour parler du dossier, mais actuellement c'est une affaire qui est pendante devant la justice. "

Diockel Gadiaga a saisi également cette occasion pour annoncer l'ouverture de la toute nouvelle permanence des khalifistes de ladite commune et promis que le département de Kaolack va donner la moitié des parrains qui vont porter la candidature de Khalifa Sall en 2019.
Samedi 19 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :