Digitalisation et modernisation des services : le groupe La Poste entre dans une nouvelle ère


En présence du secrétaire général du ministère de la Communication, des Télécommunications et du Numérique, Madame Fatou Bintou Ndiaye Sall et de l’ensemble de son équipe, des travailleurs de la Poste, le directeur général, M. Mouhamadou Diaïté, a ouvert ce jeudi, les portes des tout nouveaux centres des services postaux de Dakar-Ponty et Dakar-Océan.

 

Selon le directeur général, ces centres sont issus de la mise en œuvre de la vision qu’il a des services postaux, conscrite dans l’instrument de pilotage de son plan stratégique d’expansion de la poste (PSE), La Poste 2023-2028.

 

Pour rappel, ce plan tourne autour de trois axes :  l’amélioration de la gouvernance institutionnelle, le développement de l’offre de service et la transformation numérique. Il se poursuit à travers un portefeuille de projets d’importance tels la récapitulation et la restructuration du groupe La Poste qui comprend trois entités à savoir la maison mère et ses deux filiales qui sont PosteFinances et EMS Sénégal, la rationalisation des coûts et l’amélioration du capital humain, la diversification des produits des services, la digitalisation des processus et méthodes.

 

En ce qui concerne la nationalisation des coûts et l’amélioration du capital humain sur la décision de la loi numéro 86 en date du 28 avril 2023, l’organisation et le fonctionnement des services ont été modifiés, aux fins entre autres, de réduire le nombre de directions centrales qui sont passées de 14 à 10 et de directions régionales qui sont passés de 10 à 5.

 

Par ailleurs, en fin 2022, et fin en 2023, au total, 315 contrats à durée déterminée n’ont pas été renouvelés induisant une baisse de la masse salariale de plus de 500 millions par an, un plan de départs négociés a été élaboré en parfaite harmonie avec les partenaires sociaux, ainsi, il reste à trouver le financement pour lequel l’État est attendu.

 

Selon Mouhamadou Diaïté, ces efforts ont donné lieu, par exemple au titre de l’exercice 2023, à un compte d’exploitation prévisionnel hors rémunération du service public et également hors charge salariale qui affiche un résultat comptable prévisionnel positif de 795 136 387.

« Il reste évident que l’intégration des autres rubriques de charge des produits donnera lieu une fois encore à une perte, mais dont l’ampleur va être amoindrie en terme de glissement annuel par la performance réalisée au compte d’exploitation décrite précédemment », assure le directeur général.

 

Quant à la diversification des produits et services, des initiatives ont été prises pour entre autres, le retour du paiement des bourses de sécurité familiales avec l’appui du président Macky Sall, la relance de la carte poste cash avec la vente au cours du deuxième semestre 2023 de 1998 Unités, des cartes qui ont toutes les propriétés d’une carte bancaire visa avec l’avantage certain de ne diffuser aucune donnée bancaire du titulaire, étant entendu qu’elle n’est pas rattachée à un compte.

 

« Au titre de la digitalisation, des processus et des méthodes les efforts sont en cours les centres qui sont inauguré aujourd’hui sont de parfaite illustration, sept bureaux de poste ont été érigés en centre des services postaux à savoir centre des services Postaux de Dakar-Ponty et centre des services postaux de Dakar-Océan de Thiès avenue du camp, de Mbour, de Ziguinchor escale et de Saint-Louis Pont Faidherbe », assure Mr Diaïté. 

 

Dans sa déclaration, le directeur du groupe compte fermement mettre à niveau la Poste par rapport à la modernité et à la concurrence en offrant des produits et des services innovants, en explorant de nouveaux horizons, et en mettant à l’épreuve un nouveau modèle économique qui prend en compte les besoins changeant et évolutif de la clientèle.

 

« Dans ces nouveaux centres de services postaux, toutes les dispositions nécessaires sont prises en terme de sécurité et de confort pour offrir aux clients des services de qualité dans un cadre agréable et convivial désormais en entrant dans un centre de service postaux, le client a une large palette de choix, hormis les services postaux de base, il a la large possibilité d’acheter des timbres fiscaux, de retirer ou de déposer de l’argent par voie électronique de payer ses factures d’eau, d’électricité, abonnement Canal Horizon, recharge Rapido, etc... sans avoir besoin de l’aide d'un agent de guichet avec l’accès au Service par une filière file d’attente. En outre, le client peut faire un mini shopping au niveau de l’espace dénommé boutique pour l’achat d’articles de télécommunications ou d’usage courant comme les téléphones portables et accessoires, les ordinateurs, et accessoires », a assuré le directeur...

Jeudi 1 Février 2024
Karim Ndiaye




Dans la même rubrique :