Développement du Secteur Rizicole : Le MESRI met en place une équipe du projet « cas d’usage riz » du supercalculateur.


Depuis le mois de février de l’année dernière, le pays dispose d’un supercalculateur, indispensable pour réaliser des simulations complexes, qu’il s’agisse de procédés industriels, de phénomènes climatiques ou de l’évolution d’une situation sanitaire. Cet outil de dernière génération est essentiel pour développer l'agriculture qui va ainsi servir pour le développement de la riziculture au Sénégal.

Une rencontre a été ainsi tenue pour la mise en place officielle de l’équipe projet du "cas d’usage riz", ce 30 Mars 2021. Une occasion pour le secrétaire général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, de revenir sur l’importance de ce projet qui va ouvrir une autre page dans l’histoire de l’agriculture sénégalaise, avec des innovations majeures dans ce secteur.

Selon Fary Sèye, cette équipe composée de chercheurs, vont se réunir dans des ateliers et un programme bien défini sera proposé à l'issue de ces travaux pour la matérialisation de cet ambitieux  projet. L’acquisition de ce méga-ordinateur est d’ailleurs entièrement liée au Plan Sénégal émergent (PSE). Le premier cas d’usage porte sur la filière rizicole, avec l’objectif de mieux maîtriser l’exploitation des parcelles de la vallée du fleuve Sénégal.

L’achèvement de cette première modélisation est attendu pour la fin de 2021. Le supercalculateur sénégalais est le plus puissant installé en Afrique sub-saharienne. Il ne s'agit pas de lui faire lire des ouvrages, mais d'effectuer des simulations. Que ce soit pour l'industrie, l'agriculture ou la météo, les simulations assistées par ordinateur font gagner des années de travail.      
Mardi 30 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :