Déguerpissement : Les habitants de la cité Maristes exposent leurs inquiétudes

Une vingtaine d’immeubles qui composent la cité Maristes constitueraient un grand danger pour la population qui y réside. Constat que ces derniers réfutent. Une visite effectuée dans la zone concernée nous a permis de rencontrer la population qui a saisi l’occasion pour étaler ses inquiétudes face à cette situation.


Depuis plus de 20 ans, ils sont sur les lieux et certains d’entre eux sont témoin de plusieurs faits. La cité est installée depuis l’année 2000, partant de l’immeuble A à l’immeuble S. Vers les années 2006, l’État avait proposé aux habitants de les envoyer vers d’autres logements des HLM, temporaires, le temps de réhabiliter la cité. Ce qui avait suscité des désagréments entre les locataires et la SN HLM au fil du temps. À présent, la population craint de revivre le même sort. Après les avoir sommé de quitter les lieux depuis près d’une semaine, pour un appartement d’au minimum 150.000 f, avec comme compensation six mois de loyer payés par l’État plus 100 mille francs pour les faits de déménagement. Aujourd’hui l’ État compte les priver d’eau et d’électricité. Cependant, la population reste déterminée à camper sur ses propositions. Elle refuse de quitter les lieux quitte à se confronter avec les autorités qui tentent les déguerpir...
Lundi 7 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :