Crise économique : les organisations du secteur privé national appellent à plus de considération


Au regard du contexte économique et social actuel, accentué par la hausse des prix mondiaux des denrées de première nécessité, la hausse du cours du dollar, et le conflit ukrainien, les organisations des secteurs privés du Sénégal demandent plus de soutien et de considération à travers une déclaration. Cette déclaration qui englobe plusieurs organisations du secteur telles que le CNP, l’UNACOIS YESSAL, UNACOIS JAPPO, le MEDES était une occasion de montrer que le secteur privé a été sérieusement impacté par la crise actuelle comme en témoigne un extrait de cette déclaration : « aujourd’hui si l’État se doit de résoudre l’équation subvention sociale, financement budgétaire et croissance économique inclusive, notre secteur productif, quant à lui, est sérieusement confronté à de nombreuses difficultés. » Dans cette même lancée, le secteur privé rappelle avec assurance à l’État et à la 14ème législature qui doit être installée, « qu'aucun pays ne peut apporter des réponses durables à l’amélioration des conditions de vie des populations et de la création d’emplois durable, sans son secteur privé national. »
 
Pour finir, ils exhortent le prochain gouvernement « à davantage de soutien pour permettre à l’entreprise nationale de prospérer et de répondre à cette forte demande d’emploi de notre jeunesse que nous savons innovante et productive... »
Samedi 10 Septembre 2022




Dans la même rubrique :