Contestations au concours général : les regrets de Serigne Mbaye Thiam


Contestations au concours général : les regrets de Serigne Mbaye Thiam
Le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam s’est dit désolé de la polémique qui a entouré le classement des lycées lors du Concours général.

Une contestation vite étouffée dans l’œuf au lycée Limamoulaye où des enseignants ont même organisé une conférence de presse pour déplorer cet état de fait. Pour le ministre, le plus important c’était de fêter les élèves les plus brillants sans occulter pour autant d’apporter une réponse à ces enseignants.

« Je suis désolé par cette polémique, parce que le Concours général c’est une fête pour les élèves. D’autant plus que j’ai reçu le censeur du lycée Limamoulaye le mercredi 25. Mais aussi un enseignant qui s’occupe du concours et le surveillant général. Et lorsque l’on a fini la réunion, ils ont dit que c’était juste ce que on leur a expliqué. Parce que la diversité de la situation des établissements fait que le classement n’a pas de sens. Et l’autre chose : c’est que les inscriptions au concours commencent au mois d’avril et l’arrêté qui structure le classement a été pris au mois de février. Donc, on a pris l’arrêté avant même que la période de dépôt des candidatures ne soit ouverte. Cela donc a été pris sans considération de la situation des établissements », a-t-il d’abord apporté comme élément de réponse.

Serigne Mbaye Thiam, parlant du Lycée scientifique et de celui de Limamoulaye, de dire que quand on veut comparer deux fractions, il faut les réduire au même dénominateur.

« Le Lycée scientifique de Diourbel n’a pas encore de classe de Terminale, juste une classe de première. Celle-ci a n’a été ouvert que l’année dernière. Donc si vous comparez les 20 distinctions de Limamoulaye qui a des lauréats en première et en terminale, ce n’est pas juste de les comparer avec les lauréats du Lycée scientifique qui n’a que des lauréats de première. Donc pour comparer sur une même base, il faut prendre les distinctions de Limamoulaye obtenues en classe de première et les comparer à celles du Lycée de Diourbel obtenues en classe de 1ére. Si on fait cette comparaison, on a 16 distinctions en classe de 1ére pour le Lycée de Diourbel et 8 en classe de première pour Limamoulaye, si on compare sur la même base » a-t-il expliqué.

L’autre angle de comparaison élucidera le ministre :  c’est de dire que le Lycée Limamoulaye est un Lycée d’enseignement général et technique en même temps. « Ils ont des disciplines que l’on ne retrouve pas au Lycée d’excellence. (…) et en prenant pour Limamoulaye toutes les disciplines de Terminale et de première, on a là aussi 16 distinctions pour le Lycée scientifique et 9 pour le Lycée Limamoulaye ». « Cela est donc la raison pour laquelle on a supprimé le classement », a-t-il déduit. « Ce qui est important : c’est de reconnaitre à tous ces élèves qui n’ont pas eu la chance de monter sur le podium qu’il y a des élèves brillants et ce sont ceux-là que l’on célèbre », conclura M. Thiam.

 
Samedi 4 Août 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :