Conflit entre Senelec et ATE : le Président Macky Sall prend fait et cause pour la société nationale


Les membres de l'Amicale des travailleurs de l'électricité (ATE) étaient dans la rue le 28 avril dernier. Ils exprimaient leur ras-le-bol par rapport aux conditions difficiles qu'ils sont en train de vivre, laissés en rade quand il s'agit de recrutement. Lors de la remise des cahiers de doléances des centrales syndicales des travailleurs au président de la République, Macky Sall a pris fait et cause pour la société d’électricité. « J’ai suivi le débat entre Senelec et un certain nombre de prestataires, qui demandent à être recrutés, près de 8. 000 personnes. Comment la Senelec peut recruter toutes ces personnes ? C’est-à-dire qu’il n’y aura plus de courant. Elle va être en faillite, ce n’est pas possible, disons-nous la vérité », a dit le Chef de l’État. Par contre, a-t-il fait savoir, j’ai demandé au DG de la Senelec d’accompagner ces GIE, de leur donner le plus d’emplois possible pour qu’ils puissent avoir de l’activité à plein temps. « C’est une question de concertations et de discussions qu’il faut avoir, mais l’embauche c’est pas la solution. Senelec ne pourra jamais, parce qu’elle va passer son temps à demander que l’État paye son déficit », a prévenu Macky Sall.
Samedi 1 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :