Cheikh Sène, nouveau patron de la gendarmerie nationale : parcours d’un as de la sécurité publique


Cheikh Sène, nouveau patron de la gendarmerie nationale : parcours d’un as de la sécurité publique
La nomination du général de brigade Cheikh Sène, en remplacement de Meïssa Niang, au poste de Haut-commandant de la gendarmerie nationale, couronne une carrière sur laquelle brille l’étoile d’un crack à la veille de la retraite. A l’image de feu l’ex-maire de Dakar Mamadou Diop qui fit de brillantes études en droit cumulativement à ses fonctions dans l’Armée nationale, le natif de Rufisque, en 1959, est chargé de cours de science politique à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Doctorant en sciences politiques, il est auteur d’une prodigieuse production intellectuelle intitulée : « Implication des forces de sécurité et de défense dans la démocratisation  en Afrique : exemple du Sénégal ».

Auparavant, il a été titulaire d’un Master 2 recherches en sciences politiques de l’Université Cheikh Anta Diop (Mémoire : Défense et sécurité).

En clair, la sécurité : c’est son univers. C’est ainsi qu’il est auteur de plusieurs essais sur cette thématique qu’il affectionne.  Nous citons entre autres : « La sécurité dans les élections présidentielles : cas du Sénégal en 1988; les Omd : quels rôles et stratégies pour l’État et les autres acteurs de développement ; la gendarmerie et les banlieues : problématique d’une dimension périurbaine; partenariat, sécurité publique,  sécurité privée ».

Le général Cheikh Sène dispense un cours de master 2 sciences politiques « gouvernance politique » à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar : « Police et sécurité intérieure ».

En 1989, il a suivi les cours des capitaines au Cftsm des FAR au Maroc et obtient en 1993 le diplôme d’accès au grade d’officier supérieur. En 1999, il effectue un stage pour analyste renseignement au Bureau national de sécurité de la République Chine Taïwan, à Taipeh. La même année, il est stagiaire en gestion de crise majeure aux États Unis.

En 2006, il effectue le stage de planification niveau opératif au  centre Koffi Anan Accra (KAIPTC) au Ghana.

Le général Cheikh Sène a représenté la gendarmerie sénégalaise à plusieurs conférences policières eurafricaines sur l’émigration clandestine de 2006 à 2010.

En 2009, il a suivi un stage au collège national de défense à Stockholm en Suède sur le management d’une crise internationale.

Le nouveau patron de la gendarmerie nationale a participé au séminaire de niveau stratégique 2010 sur la criminalité transnationale organisée et la sécurité humaine en Afrique de l’Ouest co-organisée à Accra Ghana par le Centre d’études stratégiques.
Jeudi 26 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :