Campagne de collecte de fonds / Cheikh Issa Sall tacle Sonko et le Pastef : « Le parti à chaque fois qu’il est au-devant de la scène c’est pour des problèmes d'argent. Ce qui est très dangereux »


Le coordinateur du mouvement Agir avec Macky pour le développement de Mbour, Cheikh Issa Sall dit être irrité par le comportement de son camarade de promo Ousmane Sonko qui, à travers son parti Pastef les Patriotes, a lancé tout récemment une campagne de collecte de fonds. Un campagne qui a d’ailleurs fait couler beaucoup d'encre sur la scène politique et médiatique.

Pour le directeur général de l’Agence de développement municipal, le contexte socio-économique très compliqué que traverse le pays ne demande pas des campagnes de collecte des fonds, mais plus être au service des populations pour les aider à surmonter ces moments difficiles.

« Dans ces situations compliquées, tous les leaders politiques responsables vont au chevet de ces populations en leur apportant la nourriture et des masques en plus de gel hydro alcoolique. Mais un responsable politique qui, pour aller dans une localité, il te faut une collecte de fonds, ce genre de responsable politique je ne le considère pas comme un leader », a-t-il déploré. 

Mais pour le responsable politique du département de Mbour, la raison de cette affaire est très simple à comprendre. « Ce qu’il faut comprendre dans cette affaire, c’est que l’opposition est très dure. C’est très difficile d’être opposant et Ousmane Sonko n’a plus les moyens. Depuis 2016, il ne travaille plus et ceux qui travaillent dans le parti et qui cotisent plus qu’Ousmane Sonko commencent à réclamer quelque chose comme ça dans le parti. Donc ce sont des problèmes qui se posent en interne du parti et qui ne doivent pas être gérés d'une manière qui va entraîner le Sénégal dans des situations ingérables », a précisé le magistrat.

Cheikh Issa Sall déplore le fait que le Parti Pastef/Les patriotes se distingue tout temps dans des questions toujours relatives à l’argent. Ce qui est un cocktail très dangereux pour le parti, ses militants, ainsi que les populations qui portent leur confiance sur ce parti politique.

« Le parti Pastef doit faire très attention, car ce qui est déplorable dans tout ça, c’est qu’à chaque qu’il est au-devant de la scène c’est pour des problèmes relatifs à des questions d'argent. À chaque fois qu’on entend parler de ce parti, c’est relatif à l’argent. La question de l’enrichissement illicite, c’est une question d’argent, l’affaire des impôts et le foncier c’est toujours des questions d’argent. Ce qui est très dangereux pour un parti politique. Et cela fait peur à la population pour un parti politique. Le parti doit se faire entendre sur les questions de soutien aux populations comme des initiatives sociales. C’est mieux que de rester là à spéculer toujours sur des questions relatives à l’argent… », conclut le magistrat Cheikh Issa Sall, qui souligne par ailleurs que le ministre de l'intérieur Félix Antoine Diome est un des meilleurs ministres de l’intérieur que le Sénégal n’a jamais connu.

Cheikh Issa Sall s’exprimait au cours de l’émission ACTU-DÉBAT, que vous pourrez suivre très prochainement sur notre site…

Samedi 16 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :