Burkina Faso : la France avait proposé d’exfiltrer Roch Marc Kaboré…


Le président Roch Marc Christian Kaboré a été démis de ses fonctions par des militaires dirigés par le lieutenant-colonel Paul-Henry Sandaogo Damiba. L’ancien chef d’État qui a signé sa démission se trouverait actuellement entre les mains des putschistes. Un sort qu’il aurait pu éviter s’il avait accepté l’offre de la France.

Selon Africa Intelligence, Paris a proposé à Roch Marc Kaboré de l’exfiltrer alors que les militaires s’approchaient de sa résidence privée le dimanche 23 janvier. Les forces spéciales françaises de Sabre s’étaient déjà préparées en conséquence. Mais, d’après l’hebdomadaire d’investigations, le président burkinabé a décliné cette offre tout en gardant le contact avec Paris. Ce n’est que vers minuit dans la journée du 23 janvier que les français ont perdu la trace du désormais ex président du Burkina Faso qui se trouvait déjà entre les mains des militaires.  

Mardi 25 janvier, le président français Emmanuel Macron a condamné la prise du pouvoir à Ouagadougou par des militaires.
Mardi 25 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :