BÉTAIL EN DIVAGATION À TOUBA / Administration, éleveurs et agriculteurs harmonisent leurs positions.


Face au vol de bétail et aux multiples dissensions qui existent entre éleveurs et cultivateurs et qui sont provoquées par le bétail en divagation, un comité local de développement a été provoqué par le sous-préfet de Ndame pour trouver des solutions. Ainsi, la rencontre a enregistré la présence de plusieurs maires de commune du département  de Mbacké, du président des éleveurs, de celui des agriculteurs, du représentant du Khalife Général des Mourides.

Mansour Diallo d'estimer qu'avant de proposer des solutions, il fallait identifier les problèmes.  "Nous avons vu que le bétail ne trouve plus de parcours pour circuler à cause de l'occupation des terres par les hommes. L'autre problème est lié à la divagation du bétail. Et parfois, des cultivateurs empoisonnent les animaux attrapés. Ceci est dû au fait que les bergers sont des enfants qui ne pleuvent pas maitriser leur troupeau".

Le sous-préfet de signaler que les échanges ont abouti à mettre en place une structure chargée de jouer les bons offices en cas de quiproquo. "Il fallait mettre en place une commission d'arrondissement chargée de veiller sur tout cela. Elle sera constituée sous la forme d’un comité de médiation qui sera officiellement installé par un arrêté du sous-préfet."
Mercredi 11 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :