Assemblée nationale / Mansour Faye réitère les propos de Daouda Diallo : "L’État n’a jamais emprunté de ressources destinées aux bourses de sécurité familiale."


Mansour Faye, ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, vient de voir son projet de budget pour l’exercice 2020 voté par le parlement.  Le ministre, après avoir fait montre de sa satisfaction après l’examen de son budget, est revenu sur la question relativement aux bourses de sécurité familiale. Selon Mansour Faye, ce programme créé depuis 2013 a vu plus de 316 000 ménages enrôlés et perçoivent régulièrement leur allocation de 100 mille francs/an, soit 25 000 francs tous les trimestres. Il rajoute que le président Macky Sall a donné l’ordre d’enrôler encore 50 000 bénéficiaires dans l’exercice de l’année 2020.

Le ministre n’a pas aussi manqué d’évoquer les difficultés relatives à la couverture maladie universelle qui, selon lui, présente une dette importante du fait que la dialyse par exemple coûte  très cher et que le système de gratuité reste à maitriser davantage.

Relativement aux récriminations faites contre les  bourses de sécurité familiale, Mansour Faye a  voulu être clair à ce sujet : «L’Etat n’a jamais emprunté de ressources destinées aux bourses de sécurité familiale. Les crédits affectés à ces bourses proviennent exclusivement de recettes fiscales, selon Abdoulaye Daouda Diallo. »
Lundi 9 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :