Arrestation des responsables de Pastef / La coordination de Dakar est en ordre de bataille.


La coordination de Pastef Dakar a fait une conférence de presse ce mardi au siège de la plateforme de lutte, membre de la société civile pour, disent-ils, dénoncer les arrestations de leurs militants par les forces de l'ordre. 

Alioune Badara Mboup, en prenant la parole, a dénoncé ces arrestations qu'il conteste avec véhémence. "L'État est dans une vraie chasse à l'homme. Il n'a rien avancé pour justifier les dernières arrestations. Nous appelons le procureur de l'Apr à cesser cette attitude de vouloir passer toutes les bassesses de ce complot ourdi par une personne tapie  dans l'ombre et hautement placé dans la République" dénonce l'activiste qui se solidarise déjà à la lutte de Pastef. 

"Face à un complot avorté, l'État refuse d'arrêter les commanditaires et s'acharne sur les militants de Pastef. 

L'État cherche à les protéger du complot qui a savamment été orchestré en au haut lieu pour comploter, opprimer, brimer Ousmane Sonko et ses militants",  regrette-t-il.

Selon les dernières nouvelles, parmi les huit jeunes arrêtés à Bignona, il y a un mineur qui est présentement interné a l'hôpital régional de Ziguinchor, des suites de l'amputation d'un bras due à l'éclatement d'une grenade lacrymogène.
Mardi 16 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :