Antoine Félix Diome, ministre de l’Intérieur : « Nous ne prenons pas de mesures sans consulter l’avis du personnel de santé »


La réponse ne s’est pas fait attendre. Quelques heures après la série de manifestations menée par des populations contre le couvre-feu, le gouvernement s’est défendu, jeudi, lors du « Gouvernement face à la presse ». « Nous ne prenons pas de mesures sans consulter l’avis du personnel de santé », a réagi le ministre de l’Intérieur.

Selon Antoine Félix Diome, une concertation est engagée avec les personnels de santé. « Il s’agit notamment des mesures prises en concertation avec les personnes habilitées à donner des avis sur les questions relatives à la maladie. À côté du couvre-feu, il y a d’autres mesures destinées à endiguer la pandémie », a encore assuré le « premier flic du pays ».

Quant aux personnes qui exercent des activités d’intérêt général, leur déplacement au sein de l'une des régions concernées par le couvre-feu après 21 heures ne pose pas de problème, selon le ministre.

« J’ai eu des séances de travail avec certains de vos représentants. Il y a des dispositifs antérieurs qui ont permis d’évaluer et d’améliorer, mais toujours dans le but de mieux faire », a-t-il rassuré.

 
Jeudi 7 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :