Année Scolaire 2022 / Abris provisoires, environnement scolaire, engagement de l’État : Les attentes du Cusems listées par son SG, Abdoulaye Ndoye.


Comme chaque année, le ministère de l’Education nationale a convié les acteurs pour une  réflexion sur les perspectives scolaires. Les mouvements syndicaux, les enseignants et gouvernants discutent pour aplanir des méthodes en vue d’une bonne gestion de l’année en cours. 

Pour cette année 2021-2022, les enjeux restent entiers selon le secrétaire général du cadre unitaire des enseignants du moyen secondaire. Abdoulaye Ndoye, sans ambages, décline pour cette année, les attentes du secteur et invite à une franchise du gouvernement en place à travers son ministère de l’Education nationale sur les questions cruciales auxquelles fait face le secteur.

Même avec l’arrivée du nouveau ministre de l’Education, Cheikh Oumar Anne, le syndicaliste campe sur sa position de sentinelle qui reste convaincue que les hommes passent mais les institutions restent... 
Jeudi 29 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :