Amadou Bélal Ly, général d’armée et moraliste


Amadou Bélal Ly, général d’armée et moraliste
Imam au Point-E et général à la retraite, Amadou Bélal Ly était, avant son décès lundi à Dakar, à l’âge 88 ans, un adepte de la vertu de la discipline militaire et du respect des parents. Morceaux choisis dans la Revue de réflexion des Forces armées sénégalaises, datée de septembre 2012.

Général Ly: Je voudrais insister une fois encore sur la discipline et le recrutement : il faut que ça change, il faut savoir recruter des soldats, parce que n’est pas militaire qui veut. Non ! C’est un métier, il faut l’aimer pour y réussir.

Général Ly: Si vous n’aimez pas l’Armée, vous ne pouvez pas être soldat. Si vous n’êtes pas disciplinés, vous ne pouvez jamais gagner de guerre. (…) Il faut revoir les centres de recrutement, faire des enquêtes, et deux ans ne sont pas suffisants pour les recrues. Il faut beaucoup plus pour enseigner aux gens les techniques de la guerre, l’endurance et la souffrance. C’est ce qui est important pour une Armée.

Général Ly : Si nous voulons améliorer la formation dans l’Armée, il nous faut des soldats costauds, courageux et braves, qui foncent. Il ne faut pas prendre n’importe qui. (…) Il faut que l’entraînement soit rigoureux, que les soldats sachent que l’Armée, ce n’est pas n’importe quoi. Quand on vient dans l’Armée, c’est pour défendre la Nation. Il faut corser le recrutement, revoir l’instruction et la durée.

Général Ly : Ce que je demande aux jeunes gens, c’est d’être disciplinés, (…) de respecter leurs chefs, car respecter ses chefs, c’est se faire respecter. Un homme honnête et digne doit éviter d’être grondé par ses chefs. Ça vous diminue.

Général Ly : Il faut que les militaires se distinguent dans l’allure, dans la parole et même dans la tenue qui doit être toujours impeccable. Partout où il passe, on doit sentir le militaire. Par exemple, un adjudant ou un adjudant-chef qui marche dans la rue chapelet à la main ou cure-dent à la bouche, nous, on n’osait pas le faire. Je sortais chaque fois avec ma permission en poche et dans une tenue correcte pour éviter qu’on m’engueule. Je vérifiais mes boutons et ma coiffure.

Général Ly : Je demande aux jeunes de respecter les parents. Il faut que les gens changent un peu de mentalité. (…) Il faut être gentil avec tout le monde et tout vous sourit. Ne faites pas la tête. Il faut respecter la famille, respecter le père et la mère, tout le monde. Si vous faites des dégâts envers les parents, envers les anciens, vous ne réussirez jamais dans la vie.

Général Ly : Il faut savoir ce que l’on veut et éviter tout ce qui est mauvais, tout ce qui est interdit et vous pourrez réussir un jour. Mais aussi il ne faut pas être pressé (au risque) de se casser la figure. Il faut savoir choisir ses amis pour ne pas être tenté par les mauvaises choses comme l’alcool ou la drogue.

Mardi 22 Octobre 2013
Dakaractu




1.Posté par MINOUCHE le 22/10/2013 10:59
MERCI DES CONSEILS. Condoleances à toute sa famille et sa petite fille Mamy en France.



Dans la même rubrique :