Aly Ngouille Ndiaye : « Les jeunes constituent des vecteurs de transmission aux personnes âgées qui en meurent »


Les décès causés par le Coronavirus au Sénégal se chiffrent à 225, à la date du 07 août. Une nécrologie qui frappe de plein fouet tous les âges mais qui est plus présente chez les personnes du troisième âge. En conférence de presse cet après midi au Ministère de la Santé, le ministre de l'Intérieur l’a rappelé, chiffres à l'appui. 

Selon Aly Ngouille Ndiaye qui faisait face aux journalistes, sur les chiffres officiels au 05 août, sur 213 décédés, 02 sont dans la tranche d'âge de 02 à 19 ans alors que 08 se retrouvent dans celle de 20 à 39 ans. Ils sont 45 dans la fourchette de 40 à 59 ans tandis que 158 personnes sont logées dans la tranche des plus de 60 ans

« En résumé, seuls dix malades âgés de moins de 40 ans, sur plus de six mille malades sont décédés contre 203 décès sur 4.694 sur la cible des plus de 40 ans avec un chiffre alarmant de 158 décès pour ceux qui sont agés de plus de 60 ans », renseigne le premier policier du pays. « la signification est simple. Les jeunes constituent des vecteurs de transmission aux personnes âgées et ces dernières en meurent », en conclut le ministre de l’Intérieur.

L’analyse par région à laquelle s’est prêté Aly Ngouille Ndiaye a montré que les quatre régions les plus touchées sont Dakar, Thies, Diourbel et Ziguinchor. « La région de Dakar est en tête avec 8.085 personnes infectées, soit un pourcentage de 74%. La région de Thiès vient en deuxième position avec 1.123 personnes infectées, 10,3%. La région de Diourbel avec 688 personnes infectées soit un pourcentage de 6,3%. La région de Ziguinchor en quatrième position avec 279 personnes infectées, soit 2,6%. Rien que pour ces quatre régions, 10.175 personnes infectées, soit 93,4%. Il est important de préciser que plus des 50% des malades ont moins de 40 ans », fait savoir le ministre selon qui, ces chiffres doivent faire réfléchir.
Vendredi 7 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :