Agropole Sud : Plus d’un milliard de FCFA pour indemniser les impactés (Expert)


Dans le cadre de ses grands projets structurants, l’État du Sénégal va lancer l’agropole Sud à Adéane, département de Ziguinchor. Cet agropole va polariser toute la Casamance naturelle. Et pour ce faire, une manne importante d’assiette foncière a été choisie dans cette commune de la RN6. Ainsi, selon Malick Diagne, expert en sauvegarde sociale au projet agropole, l’assiette foncière est estimée à 140 hectares pour mettre en place ce vaste projet agroalimentaire de l’État pour lutter contre le pourrissement des aliments en Casamance.  « L’agropole a besoin d’un volume foncier important de 140 hectares. Ce foncier se trouve en zone de terroir. La mise en place des infrastructures va inévitablement entraîner des impacts dans certains ménages agricoles et ruraux », ferat-il savoir.

Cependant, l’État dans sa dynamique d’accompagner les populations locales dans leurs activités agricoles après avoir pris cette assiette foncière, compte récompenser doublement les propriétaires terriens. C’est ainsi qu’il a indemnisé les autochtones à hauteur de 1.5 milliard de nos francs.  « Face à cette situation, il va falloir mettre des mesures de compensation. C’est dans ce cadre que l’État a mobilisé une enveloppe de 1.5 milliard pour prendre en charge l’ensemble des impactés de l’agropole sud. Il y a 812 millions qui vont revenir au seul PAP du module central d'Adéane, nous avons prévu une compensation des cultures pérennes comme l’anacarde. Elle est prévue sur les 5 ans de production et les revenus sont pris en charge dans la compensation. Nous avons prévu une indemnité de vulnérabilité pour les personnes vulnérables à l’intérieur des familles et la somme de 1 million est donnée », fait savoir l’expert en sauvegarde sociale au projet agropole.  

Ainsi, il explique que ce projet consiste à mettre en place « des packs industriels qui seront connectées à des plateformes de collecte et d’agrégation pour rendre disponible la matière première et l’approcher des industries de transformation », précise l’expert...
Vendredi 17 Décembre 2021
Dakaractu





Dans la même rubrique :