Agressions au niveau de l'arène nationale, jardin public pris d'assaut par les malfaiteurs : l'érection d'un commissariat central demandé...


Les agressions ne se comptent plus et la population Sénégalaise a peur, notamment à Pikine. Lors d'un point de presse organisé pour réclamer justice après la mort atroce de Kiné Gaye tué dans son lieu de travail, les habitants appellent le maire Amadou Diarra à sécuriser le jardin public qui était un lieu de loisir et qui est devenu un dortoir pour sans-abris et autres malfaiteurs par manque d'éclairage.

Ils appellent aussi le Maire de la commune de Pikine Ouest, Cheikh Diop, à trouver des solutions pour éclairer les rues car cela peut éviter les agressions. Un cri de cœur à Pikine, où les habitants de ce vieux quartier réclament un commissariat bien équipé en matériel pour la sécurisation des populations.

« Un département aussi vieux que Pikine doit être doté d'infrastructures dignes de son rang », dira Daouda Guèye...
Jeudi 26 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :