Affaire des talibés de "Misathoul mouna" Ndiagne : Serigne Mor Diagne invite l'État à jouer sa partition.

Les dignitaires et sages de la commune Ndiagne ainsi qu'une bonne partie de la population s'étaient donné rendez-vous dans la cour de la grande mosquée. Le fils de Ndiagne est sorti, en effet, dans cette affaire plus célèbre et sa cité aussi. D'après le porte-parole la famille Ndiagne cette affaire a fait couler beaucoup d'eau sous les ponts. "Les gens ont raconté toutes sortes de contrevérités. Mais, heureusement Cheikhouna Guèye a recouvré la liberté", se contente-t-il de dire satisfait du verdict. Aussi, estime-t-il, qu'il y a beaucoup d'intellectuels qui sont issus des daaras.
Cependant, il est d'avis que l'État du Sénégal a une grande part de responsabilité dans cette affaire.


Mercredi 4 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :