Affaire Bakka-Makka : Baye Mamoune Niass brise le silence et invite Idrissa Seck à un débat télévisé pour démonter pièce par pièce ses propos


C'est à Kaolack qu'il a fait face à la presse pour répondre à la  sortie de Idrissa Seck après des jours de retraite suite à une courte maladie. " J'étais très surpris lorsque j'ai entendu les déclarations de Idrissa Seck, le leader de Rewmi. En tant que musulman, je ne partage pas son avis sur le fait qu'il veuille transférer le pèlerinage de la Mecque à un autre lieu. Il doit présenter publiquement et d'une façon sincère ses excuses à la communauté musulmane. Certes, il s'est excusé après sa sortie mais il n'a pas attendu une seule seconde pour apporter une autre réplique par rapport aux critiques. En plus, il s'est permis de blasphémer deux noms de famille c'est-à-dire les 'Ndiaye' et 'Niass'. Monsieur Idrissa Seck s'est lourdement trompé de cibles parce que le nom 'Ndiaye' est symbolique, ainsi que  'Niass'", s'est-il indigné.

Selon le petit-fils de Cheikh Al Islam El Hadj Ibrahima Niass, Mr Seck doit savoir que 'Makka (Mecque) est un lieu saint et c'est là où est né le prophète Mohamed (PSL)'. "Alors, il a dit qu'il a invité un imam au Sénégal pour qu'ils puissent débattre de tout. Moi, je lui dis que ce n'est pas la peine, car je l'invite à un débat télévisé pour démonter pièce par pièce ses propos".

Avant de terminer, Baye Mamoune Niass a défendu le patron du groupe Walfadjri, Sidi Lamine Niass qui est d'ailleurs le premier à s'insurger contre la déclaration de Idy, mais n'a pas attendu longtemps pour recevoir la foudre de ce dernier.
Mercredi 23 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :