Aboubakry Niang (Coordinateur du PASE-SENELEC) : « Les zones qui étaient temporairement alimentées auront du courant 24h/24 avec une très bonne qualité de service »


Pour Aboubakry Niang, le Coordinateur du Projet d’Appui au Secteur de l’électricité, la mise en œuvre de la phase 2 du PASE (SENELEC) va considérablement améliorer la qualité de service électrique dans les zones couvertes par le projet. Et la Senelec aussi va améliorer sa qualité de réseau avec le raccordement des réseaux interconnectés et le renouvellement du réseau de transport et de distribution électrique. Avec cet énorme travail effectué sur le terrain par les équipes de la société nationale d’électricité, l’impact positif sera senti par les populations avec notamment un accès universel à l’électricité H24 dans toutes les circonscriptions traversées par le projet.

« Le PASE est un projet qui a démarré depuis 2011-2012, qui a duré près de dix ans. C’est un projet programme de plus de 150 milliards pour la majeure partie, dont 60% a été financé par la Banque mondiale. Nous sommes à la phase 2 du projet depuis 2016 et nous sommes en train de passer en revue le dernier projet qui a été entamé. Nous sommes à notre dernière mission pour voir ce qui est fait concrètement sur le terrain. Nous constatons qu’il y a eu plusieurs projets de réseaux d’amélioration, de renouvellement de réseaux de transport et de distribution électrique. À travers ces travaux, la Senelec cherche à améliorer son réseau. Car il y avait ce qu’on appelle techniquement des réseaux non interconnectés du point de vue exploitation qui sont assez chers pour la Senelec.

Du point de vue qualité de service aussi, ces réseaux non interconnectés nous ont causé énormément de problèmes. Parce qu’il y avait beaucoup de zones qui n’avaient de l’électricité que quelques heures. Donc le projet vient non seulement pour éteindre ce qu’on appelle les centrales secondaires, raccorder les réseaux non interconnectés sur le réseau interconnecté, toutes ces zones qui étaient temporairement alimentées dans la journée auront du courant 24h/24 et avec une très bonne qualité de service. Ce qui fait que les populations pourraient bien bénéficier de cela », a indiqué Aboubakry Niang, qui s’exprimait dans le cadre de la mission de supervision conduite par la Banque mondiale dans le Sud du pays...
Mardi 22 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :