9ème journée Ligue 1 : Le Teungueth FC et le Jaraaf se neutralisent (1 - 1).

Après un mois de pause, la Ligue 1 Sénégalaise revient pour le plus grand bonheur de ses fervents suiveurs. Un retour marqué par une belle affiche, en l’occurrence l'affrontement entre le Teungueth FC et le Jaraaf de Dakar. À l’occasion de cette 9ème journée de la première division Sénégalaise, les deux formations se sont neutralisées au coup de sifflet final (1 - 1).


« On a eu beaucoup d’opportunités qu’on aurait pu mieux négocier!" (Youssouph Dabo, TFC)

En première période de la rencontre entre ces deux équipes du haut du tableau, les adversaires du jour de jour ne nous ont pas gratifié d'une belle partie comme attendu par les nombreux supporters et amateurs de football qui se sont déplacés au stade Nganlandou Diouf de Rufisque. Un jeu assez terne, et une circulation de ballons mitigée proposé par les deux équipes ainsi qu’un manque d’efficacité devant les buts ont marqué ce derby. « Dans le dernier geste et la concentration, je pense qu’on a été un peu en difficulté », a soutenu l’entraîneur des Rufisquois, Youssouph Dabo en conférence de presse d’après-match. « Dans l’ensemble, ils ont fait un bon match. Il faut continuer à travailler, continuer à corriger et puis avoir des résultats meilleurs », déclare l’entraîneur des Rufisquois qui, malgré ce point du nul, après l’ouverture du score de Baye Djiby Diop, reste optimiste pour le reste du championnat.

« Satisfaisant le contenu du match qu’on a fait devant un adversaire très technique » (Cheikh Guèye, coach Jaraaf)

En déplacement en terre Rufisquoise, le deuxième du championnat sénégalais avec ses 14 points, était visiblement venu pour au pire des cas préserver sa place de dauphin. En effet, à deux longueurs du leader Casa Sport, les visiteurs chez le TFC, ont réussi à tenir en échec, Youssouph Dabo et ses hommes. Malgré un manque de réalisme devant le camp adverse et par ailleurs surpris par l’ouverture du score des Rufisquois, les verts de la médina, ont su très vite remonter la pente pour revenir au score. C’est le technicien, Bouly Junior Sambou, qui s'est d’ailleurs beaucoup illustré lors de cette rencontre, qui permet au Jaraaf d’égaliser en deuxième mi-temps. « Le match a été bien dans l’ensemble surtout, après la lecture des plans de l’équipe adverse, c’était satisfaisant. Mes joueurs ont compris les consignes et sur le plan technique aussi, je peux dire que c’est un match de haut niveau », s’est réjoui, le coach Cheikh Guèye.

À noter que cette 9ème journée du championnat était marquée par la présence du champion d’Afrique, Saliou Ciss qui a remis le trophée d'homme du match...
 
Dimanche 13 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :