6ème colloque international Afrique-Europe : L'œuvre de Amath Dansokho, figure majeure de la lutte pour l'indépendance, auréolée.


Au regard des défis du monde actuel, c'est un dialogue franc, permanent et inclusif qui doit animer les espaces de rencontres et de confrontations. D'ailleurs, l'enseignement majeur qui doit etre tiré des différentes crises qui ont marqué le monde, n'est rien que le dialogue. C'est ce que propose ce colloque international de Dakar qui se déroule les 26, 27 et 28 janvier 2022 à l'Université Cheikh Anta Diop. Cette édition porte le nom d'Amath Dansokho, ancien ministre, secrétaire général puis président du Parti de l'indépendance et du travail du Sénégal (PIT), décédé le 23 août 2019. Cette figure majeure de la lutte pour l'indépendance, du communisme en Afrique et de la vie politique sénégalaise, fut à l'initiative des colloques internationaux de Dakar organisés avec la Fondation Gabriel Péri.

Conçus en sa mémoire, ces trois jours lui sont dédiés. En hommage à ce grand homme et à son parcours, les travaux au cours de ce colloque visent à prolonger ses combats et ses idées. À l'image des éditions précédentes, le colloque a pour ambition de réunir des acteurs et actrices politiques et sociaux, des chercheurs d'Europe et d'Afrique avec plusieurs objectifs. Il faudra d'abord identifier les enjeux socio-économiques, environnementaux, démocratiques, de sécurité et de coopération qui déterminent l'avenir commun de nos deux continents. Mais également débattre des alternatives permettant d'affronter les défis communs, sans oublier d'identifier les luttes sociales et politiques en cours et les synergies à construire pour une solidarité internationale et une coopération effective entre l'Afrique et l'Europe.

Au cours de ces trois jours d'échanges, le colloque abordera la question du "capitalisme néolibéral en échec face à la pandémie de covid-19 et la crise climatique". Parler aussi des nouveaux rapports de coopération entre l'Afrique et l'Europe, de la régression de la démocratie, du racisme et de l'autoritarisme et enfin, voir comment sortir de l'impasse militaire au Sahel.
Mercredi 26 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :