3ème mandat de Ouattara : Le CIRID en appelle à la sagesse



Le Centre Indépendant de Recherche et d'initiatives pour le Dialogue (CIRID), institution bénéficiant d'un statut consultatif auprès des Nations-Unies prête une attention particulière à l'évolution récente de la situation politique en Côte d'Ivoire autour de la Présidentielle de 2020. 
 
Fidèle à son credo de sublimation du dialogue, attaché à sa mission d’alerte sur les périls qui planent sur la gouvernance africaine et respectueux de la souveraineté de chaque état, le CIRID interpelle les autorités ivoiriennes relativement au sacro-saint respect de tous les articles de la constitution plébiscitée par le peuple de Côte d'Ivoire lors du référendum du 30 Octobre 2016. 
 
Le CIRID serait heureux d'entendre la voix la plus autorisée de Côte d'Ivoire exprimer sans ambiguïté sa volonté ferme de se conformer à la limitation des mandats prescrite par la constitution ivoirienne. 
 
Notre préoccupation se fonde sur les récentes déclarations de son Excellence Alassane Ouattara qui relance les spéculations, laissant entendre que celui-ci n'excluait pas son désir de se représenter à la prochaine présidentielle ivoirienne.
 
Or le chef de l'Etat ivoirien avait dit en termes clairs le 5 janvier 2017 qu'il "prendrait congé du pouvoir en 2020 " au terme de ses deux mandats. 
 
Au vu du contexte géopolitique alarmant qui prévaut en Afrique aujourd'hui, le CIRID compte sur la sagesse, l'expérience et la clairvoyance de Président Ouattara qui est par ailleurs le fils spirituel du monument de paix et de dialogue que fut le Président Houphouët Boigny.
 
Le CIRID réitère son appel permanent à une plus grande et attentive observation de toutes les postures de dialogue et de concertation qui cimentent l'état de droit en Afrique. 
La Représentation du CIRID en Afrique de l'Ouest et du Centre 
 
Le Représentant 
 
 
El hadji Malick Mbaye
 

 

 
Jeudi 7 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :