1er mai à Kaolack : L'Union régionale de la Cnts décide de ne pas déposer son cahier de doléances sur la table du gouverneur et donne ses raisons.


La fête du travail est célébrée ce samedi à Kaolack de façon très timide. Car rares sont les syndicats qui ont organisé des rencontres avec leurs syndiqués.

L'Union régionale de la Cnts à Kaolack qui a décidé d'organiser un panel pour recenser les revendications des travailleurs, a tourné le dos à la traditionnelle cérémonie de remise des cahiers de doléances à l'administration territoriale.

Et pour cause, le patron des travailleurs municipaux de Kaolack d'expliquer. " L'inspecteur du travail m'avait interpellé 2 jours avant la fête pour me demander ce que nous comptons faire. Je lui ai dit que moi Abdou Ndiaye, en tant que secrétaire général de l'Union régionale Cnts, je ne compte pas déposer un cahier de doléances sur la table du gouverneur. Tout simplement parce que depuis 05 ans, on dépose des cahiers de revendications, mais il n'y a pas de suivi. Raison pour laquelle, cette année aussi j'ai décidé de ne pas déposer..."

Abdou Ndiaye a saisi cette occasion pour se prononcer sur certains contentieux notamment au niveau de la nouvelle société des Salins du Sine-saloum, entre autres...
Samedi 1 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :