Ziarra Boghal 2020 / Le Khalife Thierno Abdourahmane Barry aux politiques : "Quiconque prend le pouvoir par la violence, le rendra tôt ou tard par la violence..."



À la cérémonie religieuse de clôture de la grande ziarra annuelle de Boghal, le Khalife Thierno Abdourahmane Barry a invité les hommes politiques de la Gambie, du Sénégal et de la Guinée  Bissau, ainsi qu’à tous ceux de la sous-région à œuvrer pour la paix et la stabilité sociale dans leurs  pays.
Dans un contexte marqué par de vives contestations sociales, économiques et politiques un peu partout dans la sous-région, le Khalife Thierno Abdourahmane Barry alerte l'opinion sur la montée de la violence. 
"Quiconque prend le pouvoir par la violence le rendra tôt ou tard", prêche le  guide spirituel.
Par ailleurs, le Khalife Thierno Abdourahmane Barry invite les politiciens et les  citoyens au respect des lois et règlements en vigueur dans leurs pays.
"Les contestations ou les soulèvements populaires ne font que réveiller la  violence, ce qui est banni par Dieu et l'Islam. Donc que chacun essaie de se conformer aux lois de son pays", sermonne Thierno Abdourahmane Barry, en présence d'une  délégation Gambienne, Bissau Guinéenne et des talibés venus de divers horizons.
Cette cérémonie tenue dans la matinée du dimanche 26 Janvier, marque la fin de l'édition 2020 de la ziarra annuelle de Boghal.
Le Khalife a aussi profité de cette tribune pour prier pour la paix et la stabilité  dans la sous-région, et le monde d'une manière générale...
Dimanche 26 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :