Ville de Rufisque / La coalition BBY vole en éclats : « Ismaïla Madior Fall défie le président et méprise la coalition » (Mandioba Seck, Rewmi)


Ville de Rufisque / La coalition BBY vole en éclats : « Ismaïla Madior Fall défie le président et méprise la coalition » (Mandioba Seck, Rewmi)
Suite aux nombreuses accusations dont il fait l’objet, les proches du député Souleymane Ndoye ont tenu à apporter des réponses et des éclaircissements.

En effet selon Mandioba Seck du Rewmi, « conformément à la convocation du facilitateur M. Ousseynou Faye chef du parti M2R et membre de la conférence des leaders de BBY, les leaders se sont retrouvés en présence des Ministres Ismaïla Madior Fall et Samba Sy, de M. Souleymane Ndoye, du Maire Mame Omar Mané de l’ARC et de la participation de tous les responsables des partis membres de la coalition. Les discussions et échanges relatifs à la situation des élections et au réglage sur harmonisation des listes de BBY avant tout dépôt en vue d’une bonne répartition des quotas dans chaque commune et dans la ville de Rufisque. »

Ainsi à l’issue de cette rencontre il aurait été décidé d’allouer des quotas à chaque liste. À cet effet, informe notre interlocuteur, tous les responsables des partis membres de la coalition Bby de la commune de Rufisque Ouest s’étaient réunis pour choisir les 14 personnes destinées à la proportionnelle de la ville.

Mais, regrette-t-il, « à notre grande surprise, les personnes en charge de la confection des listes nous ont soutenu que nous sommes forclos. Une forclusion décidée par le Ministre Ismaïla Madior fall qui a refusé ainsi de recevoir la liste que j’étais chargé de lui remettre, le Mercredi 03 Novembre 2021 vers 19h 30mn », a dit Mandioba Seck.

Ainsi, les souteneurs de Souleymane Ndoye, interpellent le président Macky Sall et l’ensemble des chefs de parti membres de ladite coalition sur « cette inconstance du professeur Ismaïla Madior Fall et de toute sa bande, qui ne donnent aucun crédit à la mouvance. Ismaïla Madior Fall en refusant d’inscrire sur la liste de ville, les membres de Benno Bokk Yakaar logés dans la commune de Rufisque-Ouest et dans d’autres communes, défie le président et méprise la coalition Benno Bokk Yakaar. D'ailleurs, ce dernier n'a jamais porté d'intérêt à BBY. Sans doute n'avait-il pas de vocation pour les exigences et les contraintes qu’exigent cette large coalition. »

Malgré tout, rassure M. Seck « les (11) onze partis membres de la coalition Bby et les mouvements affiliés réaffirment leur ancrage dans Benno Bokk Yakaar et comptent travailler pour la victoire au soir du 23 janvier », a conclu M. Seck...
Mardi 9 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :