Velléités de blocage du pays : Mohamed Ndiaye "Rahma" tance l’opposition

Les marches récurrentes de l’opposition, la politique de la chaise vide et les appels du président n’ont pas l’heur de plaire à certains responsables du parti au pouvoir. A l’instar du chef de file du mouvement ‘’Rahma’’ qui, lors d’un meeting au quartier de Ndar Gou Ndaw, a vivement flétri la démarche des animateurs du Front pour la défense de la République.


Velléités de blocage du pays : Mohamed Ndiaye "Rahma" tance l’opposition
Devant la guerre de tranchée qui se profile entre l'opposition et la majorité présidentielle à la veille de l’échéance électorale du 24 février prochain, certains dans le camp du pouvoir veulent appliquer la loi du talion. Leur stratégie ne cède le moindre pouce de terrain au député Mamadou Diop Decroix et ses camarades du Front pour la défense de la République.
En meeting de massification et de mobilisation des troupes ce dimanche à Kaolack, Mohamed ndiaye en a fait la démonstration. Devant une foule nombreuse venue répondre à son appel, l’ambassadeur itinérant a bandé les muscles pour mettre en garde les adversaires du président Macky Sall.
« La marche de l’opposition pour protester contre le régime du président Macky Sall n’a pas été une réussite comme on a voulu nous le faire croire. Quand j’ai vu ce qui est sorti de cette marche, j’ai eu envie de rire. Avec tout le tintamarre de ses leaders, l’opposition n’a pas réussi à faire une forte mobilisation. Si c’est avec ça qu’il compte prendre le pouvoir, ils se trompent lourdement » a ironisé le responsable apériste de la région de Kaolack interpellé à l’issue du meeting dans son fief de la périphérie sud-est de la commune.
Avant d’ajouter « Je demande au président Macky sall de ne pas s’en mêler. Un seul de mes commandos peut régler le compte de l’opposition. A moins que le mouvement des jeunes unis de Rahma n’entre dans la danse », a avertit Rahma.
Il a par ailleurs imploré les autorités administratives d’accorder systématiquement des autorisations de marche pour qu’ils ne trouvent plus d’échappatoires. une attaque en règle de l’opposition qui, à ses yeux, procède d’une campagne de diabolisation.
« Je ne comprends pas certains qui passent leur temps à dire que le pays ne marche pas. c’est faux ! ce pays se porte bien, ceux qui travaillent bien gagnent leur vie dignement. Mais il y a toujours des individus qui se complaisent dans le déni et le dénigrement pour masquer leur échec personnel », a analysé Mohamed Ndiaye.
Ce dernier a repris son programme d’animation et de massification des rangs du parti au pouvoir dans la région de Kaolack, des meetings ponctués de remise de financement aux femmes de son mouvement.
Mardi 17 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :