UNIVERSITÉ DE TOUBA / Probable retard dans le démarrage des travaux - Tahir Cevhir et Abdou Lahad Kâ dans l'attente des dossiers techniques, dégagent leurs responsabilités.


Directeur de projet d'une société d'ingénierie Turque dénommée  '' Aydin Nergiz Insaat Turas ''  et par ailleurs en charge de la construction de l'Université Cheikhoul Khadim de Touba,  Tahir Cevhir a tenu à mettre certains points sur les ''i''. En compagnie de '' Touba Matériaux '' de l'homme d'affaires Abdou Lahad dont il est le partenaire, l'homme a voulu alerter pour dégager sa responsabilité et celle de son collaborateur Sénégalais sur tout retard que pourra accuser le démarrage des travaux. 
Ayant fini d'installer ses gros engins et mis en place le personnel pour engager le chantier, Cevhir a déclaré n'attendre que les dossiers techniques. '' Nous n'attendons que ces dossiers qui doivent nous parvenir de la commission technique. Si ces dossiers arrivent demain, nous commençons demain ''.
Et c'est sans transition que l'entreprise ''Touba Matériaux '' abordera dans le même sens. Abdou Lahad Kâ, qui en est le PDG,  de signaler que rien n'a été laissé au hasard et que l'intention reste la même. Il s'agira, tout d'abord de finir les gros œuvres dans les 5-6 premiers mois. '' Cela fait 22 ans que nous n'avons jamais manqué à nos engagements. Nous n'avons jamais eu de contentieux dans aucun projet '' ajoutera Abdou Lahad Kâ.

La délégation s'était au préalable rendue devant le Khalife Général des Mourides pour s'entretenir avec lui. La rencontre s'est tenue à Mboul. Le Patriarche de Darou Miname, nous confient nos sources, aurait d'ailleurs martelé sa volonté de veiller au respect des délais.
Lundi 17 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :