Travail intérimaire : Vers la mise en place d’une plateforme numérique pour dénoncer les entreprises qui ne respectent pas la réglementation.



Sur la demande de la fédération générale des travailleurs du Sénégal, le ministre du travail et du dialogue avec les institutions a rencontré la FGTS. Une rencontre d’échanges et de partage sur plusieurs questions,  notamment la question du travail intérimaire, avec certaines entreprises qui ne se conforment pas aux législations en vigueur dans le pays. 

Sur ce point, le secrétaire général de la FGTS, Sidya Ndiaye annonce la mise en place une plateforme afin de permettre aux travailleurs victimes du travail intérimaire de pouvoir se dévoiler et de dénoncer les entreprises qui continuent à faire fi de la réglementation. « Nous allons mettre en place une plate-forme numérique pour permettre aux travailleurs qui sont victimes du travail intérimaire de pouvoir se signaler et de dénoncer les entreprises qui ne le respectent pas. Et nous lançons un appel aux patrons qui sont dans l'ombre et qui gagnent beaucoup d'argent sur le dos de travailleurs de se conformer aux législations ou disparaître », a annoncé Sidya Ndiaye.
 
Sous ce rapport, le syndicaliste précise que les assurances du ministre sont satisfaisantes en partie. Car, poursuit toujours Sidya Ndiaye, des séries de visites ont été initiées dans certaines entreprises de la capitale, notamment celle de la presse pour voir si elles sont conformes à la législation du travail. « Sur la question du travail intérimaire, que nous avons soulevé ces derniers jours-là, le ministre a donné des assurances qui nous satisfont en partie, parce qu'il a évoqué que cette semaine, si on prend l'inspection du travail de Dakar, elle a initié une série de visites aux entreprises qui ne respectent pas le décret d'application sur le travail intérimaire. Il a aussi donné le cas sur les enquêtes qui ont commencé dans les entreprises de presse.  

Près de quinze entreprises de presse ont été visitées pour qu'on essaie de voir dans ces entreprises de presse où on paie des salaires dérisoires à des gens qui travaillent depuis cinq ans sans contrat ni rien, que cela cesse. Il a également évoqué la situation des banques où des gens travaillent pendant des années et perçoivent des salaires dérisoires », a laissé entendre Sidya Ndiaye au terme de leur rencontre avec le ministre du travail Samba Sy... 
Mardi 21 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :