Serigne Mboup sur l'affaire de l'imam Alioune Ndao et Cie : " Quelle que soit l'issue du procès, le plus important c'est de les aider à réintégrer la vie sociale à l'intérieur ou à l'extérieur de la prison "


Lors d'un 'ndogou' organisé en l'honneur des opérateurs économiques, des autorités administratives et de l'ensemble des acteurs du développement économique de la région de Kaolack, le président de la chambre de commerce de Kaolack, Mr Serigne Mboup, a fait part de son regret lié au procès sur le terrorisme. " C'est une question très sensible. Mais moi je pense que si on nous dit qu'il y a des imams, des maîtres coraniques qui ont fait des fautes, cela nous fait mal parce qu'on sait que l'islam avec la modernité, a d'autres moyens de convaincre et de pousser les musulmans à la pratique. Ce serait dommage d'entendre leur condamnation", déclare-t-il.

À en croire l'opérateur économique, le Sénégal ne connaît pas le terrorisme et l'essentiel c'est d'y aller avec beaucoup de prudence. " Le plus important, quelle que soit l'issue du procès, c'est d'essayer de les recycler parce qu'ils ne sont pas des bandits et surtout de les aider à réintégrer la vie sociale à l'intérieur ou à l'extérieur de la prison. Je pense que le Sénégal en sortira vainqueur parce que c'est un pays qui ne connaît pas le terrorisme", plaide-t-il.
Dimanche 3 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :