Sénégal : RSF dénonce les atteintes à la liberté de la presse entre 2021 et 2024 et adresse des recommandations au Pr Diomaye Faye


Dans un récent rapport intitulé "Le journalisme sénégalais à la croisée des chemins", Reporters Sans Frontières (RSF) a tiré la sonnette d'alarme sur les nombreuses entraves au travail des journalistes au Sénégal entre 2021 et 2024. Selon ce rapport présenté ce jeudi à Dakar, plus de 70 incidents impliquant des journalistes ont été recensés sur cette période, notamment des arrestations, agressions et détentions. 
 
La polarisation politique, les ingérences et la désinformation se sont également accentuées, menaçant gravement la liberté de la presse dans le pays. Face à cette situation préoccupante, RSF a formulé une trentaine de recommandations à destination des nouvelles autorités sénégalaises. 
 
Parmi celles-ci, la suppression des peines de prison pour les délits de presse, le renforcement de la protection des lanceurs d'alerte, ainsi que la promotion d'une plus grande transparence du financement des médias et d'un journalisme fiable et indépendant.
 
L'arrivée au pouvoir d'un nouveau gouvernement représente, selon RSF, une opportunité pour le Sénégal de redevenir un modèle en matière de liberté de la presse dans la région et sur le continent africain. Des changements rapides sont attendus par la profession médiatique du pays.
Jeudi 6 Juin 2024
Mouhamadou Moustapha GAYE



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :