Sécurité sanitaire : Mise en place d’un projet de gestion intégrée des frontières dans le Sahel et au Sénégal.


Dans un contexte de crise sanitaire imposée par la Covid-19, la sécurité publique, comme celles civile et sanitaire, sont plus que jamais à prendre en compte.

Le ministère de l’intérieur, conscient des menaces sécuritaires, a donc piloté avec l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) et l’Agence japonaise pour la coopération internationale  (JICA), un projet consistant à travailler en synergie pour la gestion des frontières dans le Sahel et au Sénégal. 

Un projet qui vise les pays du G5 Sahel (le Niger, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso) mais également le Sénégal et qui sera mis en exécution dans un délai de 11 mois.

L’OIM, initiatrice du projet, a procédé ce jeudi, en présence de la JICA, à son lancement qui devrait permettre aux  agents des forces de sécurité de sécuriser davantage les frontières en synergie avec les communautés... 
Jeudi 5 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :