SERIGNE OUSMANE MBACKÉ / (Coordinateur du comité du Magal) : ' Touba a vécu, l'année dernière, une pénurie d'eau d'une acuité jamais égalée...Il faut oser le dire! '


SERIGNE OUSMANE MBACKÉ / (Coordinateur du comité du Magal)  : ' Touba a vécu, l'année dernière,  une pénurie d'eau d'une acuité jamais égalée...Il faut oser le dire! '
Touba devra se doter de plus de forages pour juguler les difficultés récurrentes liées à la disponibilité de l'eau au vu de la présence d'au moins deux millions de personnes dans la cité religieuse en période de Magal. La réalité est têtue, selon Serigne Ousmane Mbacké Ibn Serigne Cheikh Gaïndé Fatma, coordinateur du comité d'organisation du Grand Magal qui déclare sans hésiter que '' Touba a vécu une pénurie d'eau d'une acuité jamais égalée l'année dernière. '' Pour le chef religieux, présent au comité local de développement préparatoire au magal de Touba,   les populations ont terriblement souffert à cause de ce manque d'eau. Une occasion pour lui de jeter une grosse pierre dans le jardin des camionneurs qui ont saboté, en partie, le travail qui consistait à convoyer les citernes d'eau dans les lieux ciblés. '' Certains d'entre eux n'ont fait qu'une rotation avant de disparaitre dans la nature éteignant leur appareils téléphoniques. Ils sont loin d'avoir satisfait aux exigences. ''

Un de ses collaborateurs de préciser qu'il y a eu pire. En effet, confie ce dernier'' sur les 128 camions demandés, seuls 78 ont été affrétés et ne l'ont été seulement à quelques jours du magal. À cela s'ajoute le fait que sur les 26 forages disponibles dans le cité, deux sont tombés en panne depuis belle lurette. Il s'agit de ceux qui sont construits à côté de l'hôpital Fawzeïni et chez Serigne Saliou.

L'espoir est toutefois permis selon les représentant de l'hydraulique présents au CLD qui se tient présentement à la salle de conférences de la mairie de Touba. En effet, l'État annonce la construction de 4 nouveaux forages dont deux seront implantés à Touba Lansar et à Touba Thiawène. Un cinquième est en train de voir le jour grâce à Maou Rahmati qui a pu décrocher le soutien d'une bonne volonté. Un appel sera lancé en direction de la Senelec pour que soient sensiblement réduits les délestages électriques au risque d'exposer davantage les pompes et les groupes électrogènes qui se détériorent très facilement.

Serigne Moustapha Moussa Mbacké réagira pour dénoncer le défaut d'entretien des forages et le retard accusé dans la mise à disposition du comité du carburant pour alimenter les groupes électrogènes. ''' Maou Rahmati mérite d'être supplée dans l'achat de carburant. ''

La rencontre est conduite par le sous-préfet de Ndame.
Jeudi 12 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :