SANDIARA : Le maire accusé de spéculation foncière en complicité avec le sous préfet


A Sandiara, rien ne va plus entre un des conseillers municipaux et le maire Serigne Guèye Diop. Ce conseiller municipal répondant au nom de Nakhla Tine n'a pas fait de cadeau au maire Serigne Guèye Diop qu'il accuse tout simplement de bradage des terres de la commune.  
Selon lui, le maire en complicité avec le sous préfet de la localité, fait des délibérations abusives, inacceptables. "Ce qui se passe à Sandiara est renversant, car nous avons maire mythomane, dont s'est emparée une certaine boulimie foncière. Il est en train de déployer un plan de communication présentant Sandiara comme un nouvel eldorado, mais en réalité, rien n'y fait.  
Pour étayer ses propos concernant le foncier, Nakhla Tine de souligner que la superficie de Sandiara est de 19.850 ha et le maire proclame qu'il a besoin de 10.000 ha, ce qui pose problème.
"Sandiara a une superficie de 19.850 ha et le maire Serigne Guèye Diop dit qu'il a besoin 10.000 ha. Il est donc en train de prendre les terres des paysans avec des délibérations tous azimuts et illégales, en  parfaite complicité avec le sous préfet. Il a même fait une délibération de 50 ha pour lui et sa famille, 200 ha pour des Marocains dans une opacité totale..." 
Vendredi 13 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :