Résultats provisoires de la Présidentielle 2019 : Macky Sall en tête (58%), suivi de Idrissa Seck (20%) et Sonko (16%)


Quarante-huit heures après le scrutin du 24 février, le ciel s'éclaircit et d'après les résultats provisoires sortis des urnes, Dakaractu a pu constater que le candidat Macky Sall obtient 58% des suffrages exprimés, suivi d'Idrissa Seck (20%) et de Ousmane Sonko (16%). 
 
Comme expérimenté lors du référendum et des législatives 2017, Dakaractu a jugé utile de remettre le même dispositif technique à l’occasion de la présidentielle. Avec son équipe qui s’est élargie, votre site de référence a, dès les premières heures de la journée du 24 février, envoyé des correspondants spéciaux dans les centres de vote et a assuré un maillage du territoire grâce à ses correspondants. 
 
Rappelons que le site qui s’est déployé dans les capitales régionales, a pu être au cœur du scrutin en réussissant en amont une couverture équilibrée de la campagne électorale. Mais parallèlement à ce dispositif, une équipe d’informaticiens a pris quartier dans notre siège où un travail scientifique s’est accompli pour suivre l’évolution des premières tendances.  
 
De ce travail méticuleux dirigé par Mamadou Diagne dit Genova, un informaticien reconnu par ses pairs, sont sortis les “résultats provisoires” affichés à l’accueil du site. Il faut préciser que les résultats provisoires donnés par Dakaractu sont issus des commissions départementales de recensement qui à ce jour, ont intégralement terminé leurs travaux. Les chiffres dont nos correspondants ont pris possession, ont été ensuite envoyés à l’équipe de “Genova” via un groupe Whatsapp créé pour la circonstance. Mais ce travail est fait de manière professionnelle puisqu’il est exigé de nos correspondants qu’ils certifient les résultats obtenus des commissions départementales de recensement des votes. 
 
Ils devaient dès lors tenir compte de la présence de détails très importants tels la signature du document par l’autorité habilitée, mais aussi de celle des représentants des partis ou coalition en concurrence.
 
Cette exigence réglée, un travail de vérification a été fait à travers une confrontation avec les données disponibles sur toutes les plateformes (radios, télé, réseaux sociaux).  
 
Il convient de rappeler que l’équipe conduite par Mamadou Diagne travaille de façon très organisée avec un dispatching des taches selon les compétences de chacun. Il s'y ajoute qu'un travail de contrôle est effectué pour éviter d'éventuelles erreurs inhérentes à l'activité humaine. Ce qui a donné le résultat obtenu 48 heures après le scrutin. 
 
Mais selon Mamadou Diagne, le travail ne s’arrête pas à la proclamation des résultats officiels par le Conseil constitutionnel. “Nous poursuivrons le travail en confrontant nos chiffres avec ceux du Conseil constitutionnel. S’il y a des choses à rectifier ou à améliorer, nous le ferons avec humilité”, fait savoir Mamadou Diagne.
Mercredi 27 Février 2019
Dakaractu




1.Posté par un bon patriote le 27/02/2019 14:33
Diadieuf Mamadou Diagne. Merci à Dakaractu pour votre sérieux et votre rigueur. Bravo



Dans la même rubrique :