Reportage / Inondations à Dakar, Touba... : 15 jours après le lancement du Plan Orsec, que retenir ?


Malgré le plan ORSEC déclenché il y a 15 jours par le président de la République pour venir au secours des sinistrés et éradiquer les inondations dans le pays, particulièrement à Dakar, Thiès, Saint-Louis, Touba..., les personnes continuent à mourir à cause de ces inondations. À la zone de captage les inondations ont causé la mort de deux personnes et beaucoup de dégâts matériels.
Le ministre chargé de l'Eau et de l'Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, la semaine dernière avait effectué une visite de courtoisie dans les localités les plus impactées à Dakar par les inondations en compagnie de tous les services de l'État. Le ministre de l’Intérieur est depuis cette semaine à l’intérieur du pays. Mais selon Seynabou Aïdara trouvé dans son magasin à la zone de captage, l’appui de l’État se fait peu sentir. « Les dégâts de cette année sont énormes, au moins j'ai perdu une somme de plus d'un million de FCFA. Mes cinq frigo sont en panne à cause des fortes pluies... Je n’ai encore reçu aucune compensation de l’État », dira-t-elle
Même son de cloche pour ce marabout qui a vu son Daara complètement inondé. « La pluie est arrivée tellement vite que je ne suis même pas parvenu à sauver les livres coraniques et les saintes écritures... », a déclaré Imam Kaïré qui réclame aussi un appui à l’État.
À Touba où le plan a été lancé avant-hier, après des maisons englouties dans la cité religieuse, un garçon a été repêché à Darou Rahman dans les eaux pluviales. L’enfant âgé de 13 ans, n’a pu être sauvé par ses parents qui n’ont pu que constater la scène.
En plus de cette perte en vie humaine, il y a aussi que beaucoup de champs ont été détruits par les eaux. Des hectares de terres cultivées sont irrémédiablement abîmés au grand dam des paysans qui voient déjà leur espoir d’avoir de bonnes récoltes s’envoler...
Mercredi 24 Août 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :