Réponse à Moussa Signaté de New Jersey, USA


Réponse à Moussa Signaté de New Jersey, USA
Monsieur Signaté, j'ai trouvé bizarre que tu  sois parti  chercher  ailleurs que dans mon texte,  des arguments pour fonder  ta plaidoirie en faveur de ton leader Idrissa Seck.

En effet  qu'il  soit " Un homme juste et droit" ou pas, n'est le sujet que j'ai abordé, et ne m'intéresse guerre.

Ce qui, par contre,  m'a intéressé et qui n'est pas passé inaperçu par à nombre de nos concitoyens, c'est l'évocation de son allégeance au Muridisme dans un débat où il est interpelé sur ses propos concernant Bakka, et non sur son appartenance confrérique.

Je conçois bien que tu puisses, pour le défendre, vouloir faire croire que cette évocation de ton leader était " innocente et dépourvue de toute considération politicienne"!

Mais,  en prenant  en compte le contenu de la "Lettre d'outre Tombe" de sa maman qu'il a publiée, le doute n'était plus permis sur son projet de vouloir s'abriter derrière cette confrérie, en tentant de faire croire qu'il est l'objet d'attaque, non pas pour son opinion sur Bakka, mais bien par ce qu'il est "un opposant redoutable à Macky, et par ce qu'il est Murid"!

C'est cette manœuvre qui est tombée à l'eau,  avec la mise au point faite par les plus hautes autorités du Muridisme.

C'est cela que j'ai magnifié dans mon texte qui a suscité ton ire,  pour sa portée hautement décisive dans la préservation de la cohésion entre les confréries, dont certains adeptes avaient commencé, dans les réseaux sociaux, à se mener une guerre fratricide.

Que tu veuille nier cela, ne m'étonne donc guerre!

En outre, tu fais preuve d'une ignorance certaine de la réalité de la situation politique du Sénégal, en parlant de moi en termes" d'acte de lâche soumission" au pouvoir! 

Ce pouvoir dans l'exercice duquel je participe en toute légitimité pour avoir participé à son avènement, ne pourrait être l'objet d'une soumission de ma part.

C'est une belle absurdité que de le dire.

 En effet, on se soumet à autrui et non à soi-même. Par contre, on peut rester fidèle ou infidèle à soi-même. Et tous ceux qui me connaissent,  savent que je suis resté fidèle à moi-même, et à mes convictions.

Par contre, ton leader est connu par sa tortuosité en politique, notamment dans ses rapports avec son Parti d'origine, le PDS,  et son Père d'emprunt.

En conclusion, si vous voulez vraiment du bien pour ton leader, aide le à surmonter ses délires qui l'ont déjà assez  fait rater des tournants décisifs dans l'évolution de l'Histoire récente de notre peuple.

                                                Ibrahima SENE PIT/SENEGAL

                                                        Dakar le 1e juin 2018

 
Vendredi 1 Juin 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :