Relations entre l’Afrique et ses partenaires : « on ne peut pas parler aux africains n’importe comment, ce n’est pas acceptable! » (Mimi Touré)


Dans le Grand  entretien avec  New African Magazine, l’ancien Premier ministre Mimi Touré a fait un large tour de l’actualité africaine,  regrettant au passage les coups d’État du Mali, de la Guinée et du Burkina Faso en rappelant  tout de même que le continent africain compte 54 pays africains et qu’il fallait relativiser car la démocratie est de loin la norme en Afrique.
Elle a aussi abordé les relations de l’Afrique avec le reste du monde et a appelé l’Union Africaine à mieux défendre collectivement les intérêts du continent et à réfléchir à la création d’une armée africaine, la construction d’un tissu industriel africain et une politique de jeunesse plus efficace. Invoquant sans le dire les propos désobligeants du ministre des Affaires étrangères français envers les autorités maliennes, Mimi Touré a fustigé la manière dont certains partenaires parlent de l’Afrique et aux autorités africaines, « on ne peut pas parler n’importe comment aux africains, c’est inacceptable ! » s’indigne t-elle.
Mardi 1 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :