Réflexion sur les taux d’intérêt débiteurs : Yaye Fatou Diagne apprécie la démarche anticipative du ministère de la microfinance.

Le coordonnateur national du programme de développement de la microfinance islamique au Sénégal (PROMISE) a pris part ce matin à l’atelier de concertation sur l’allègement des taux d’intérêt débiteurs fixés par les SFD. « C’est une initiative qui vient à son heure car, permettant de faire l’équilibrage des taux au bénéfice des acteurs », a souligné Yaye Fatou Diagne tout en félicitant le ministre Zahra Iyane Thiam qui a su porter le débat à cette tribune et permis aux parties prenantes de s’exprimer et de pouvoir trouver ensemble des solutions à ces taux fixés par les services de financement décentralisés. Elle rappellera d’ailleurs cette implication normale du PROMISE qui s’active à la régulation, mais surtout sur l’aspect gagnant-gagnant qui est établi dans le cadre de la microfinance islamique.


Vendredi 21 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :