Rebondissement dans l’affaire du meurtre de Penda Kébé : étranglée à cause d’un tissu « getzner »


Le mobile du meurtre de Penda Kébé est connu. Son petit ami et présumé meurtrier, Aliou Diouf aurait reconnu avoir tué sa petite amie lors d’une altercation qui a mal tourné après avoir fait des déclarations incohérentes avant la sortie des résultats de l’autopsie.

Selon Libération dans sa livraison de ce mardi 17 août, Aliou Diouf dit avoir raccompagné sa copine chez elle à pied c'est-à-dire de Tilène à Kandialang. En cours de route, Penda Kébé lui aurait demandé 70.000 FCFA pour acheter un tissu « Getzner » pour préparer la fête d’assomption du 15 août.

Ne pouvant pas satisfaire la requête de sa petite amie, Penda se serait alors énervée et une bagarre s’en est suivie. Au cours de la querelle entre eux, Aliou Diouf dit que leurs têtes se sont violemment cognés avant qu’il ne l’étrangle sous la pluie.

Une nouvelle reconstitution des faits a permis aux enquêteurs du commissariat central de Ziguinchor d’identifier le lieu présumé de la bagarre et d’établir, sur le terrain, les circonstances du déplacement du corps sans vie de Penda Kébé derrière le lycée avant que les eaux pluviales ne l’acheminent vers le canal.
Mardi 17 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :