Protection des gisements de gaz : Les trois patrouilleurs OPV 58 devraient coûter 132 milliards FCFA au Sénégal.


Le Sénégal va acquérir trois patrouilleurs (OPV-58) en marge de la visite du Premier ministre Français Edouard Philipe au Sénégal. L’Offshore Patrol Vessels (OPV 58), est un patrouilleur hauturier pour la sécurité et défense en haute mer.

« Un navire robuste, compact et compétitif, capable de remplir des missions militaires comme civiles telles que l’aide humanitaire, la lutte contre la pollution, les trafics ou la piraterie » peut-on lire sur le site de KERSHIP une co-entreprise créée en 2013 par PIRIOU et NAVAL GROUP, deux experts dans l’ingénierie et la construction navale, les systèmes militaires et les services. La même source de renseigner que l’OPV 58 est d’une longueur de 58,2 m sur une largeur de 9,5 m.

Le prix du navire de surveillance des côtes, selon une vidé de présentation de ce dernier, se situe à 75 millions de dollars l'unité (plus de 44 milliards de FCFA). L’acquisition de ces trois navires d’une capacité de 500 tonnes de jauge brute, devrait donc coûter  environ 132 milliards de francs FCFA au Sénégal.

Ces embarcations sont d’une capacité importante de veille grâce à une passerelle panoramique, une mâture unique et l’utilisation de drones.

Pour rappel, d'importants gisements de gaz ont été découverts ces derniers jours au large du Sénégal et de la Mauritanie. Des sommes colossales ont été avancées pour l’exploitation de ces ressources sur une durée d’exploitation de trente ans.
Dimanche 17 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :