Protection de l’enfance : La Cape veut améliorer l’image des tout-petits dans les médias


La Cellule d’appui à la protection de l’enfance (Cape), en partenariat avec l’Unicef et la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) organise un séminaire - qui s'achèvera le 28 juillet à Mbour - pour sensibiliser les journalistes au sujet du traitement de l’information impliquant l’enfance. Les participants seront amenés à faire un diagnostic global de la question en vue de faire des recommandations.

Les responsables de la Cape tentent de prendre à bras-le-corps la question. C'est un travail de longue haleine qui les attend. La coordinatrice Ramatoulaye Ndao Diouf en est persuadée : "Au-delà de la formation continue des journalistes, il faudra appuyer le processus de plaidoyer à l’endroit des responsables des écoles et instituts de formation, des organes de presse et même des autorités afin d’améliorer la représentation et l’image des enfants dans les médias. » Elle attend des hommes de média, une contribution efficiente à la protection de l’Enfance. Parce qu’ "il  est fréquent de relever des manquements".

La Cape a eu la belle vision prospective de lancer un guide sur l’éthique journalistique et les droits de l’enfant. Un manuel qui répond, selon la coordinatrice, aux "manquements relevés dans l’offre de contenus audiovisuels". "Les enfants sont à la fois sous-représentés et pas toujours bien représentés dans les médias. Ils figurent dans la presse rarement à leur avantage. Ils sont généralement cités dans le traitement de thèmes relatifs à la mendicité, à la délinquance juvénile, au viol, à la drogue, à l’infanticide", liste la coordinatrice de la Cape.

Elle a rappelé aux journalistes les textes relatifs aux enfants dans les médias, les invitant à utiliser la plume de l’éthique et non de la passion. "Nous portons tous la lourde responsabilité de protéger cette couche vulnérable", dit-elle. Mme Ndao Diouf invite, par ailleurs, le journaliste à ne pas ignorer les conséquences "désastreuses" d’une publication non maîtrisée sur le jeune public, de "ne pas faire la représentation négative" des enfants dans les médias…
Mercredi 25 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :